InuYasha Timeslip

InuYasha TimeSlip Facebook

Lecture en ligne - Scans

Streaming

Site
Accueil
Equipe
FAQ
Archives
Crédit
Livre d'or
Me lier
Liens
 
 
Inu Yasha
Histoire
Rumiko Takahashi
Personnages
Armes
Objets
Jeux vidéo
Comédie Musicale
Goodies
Insolites IRL
 

Manga
Weekly Shonen Sunday
Chapitres - Résumé
Couvertures d'IY
OS - La suite d'IY
Booklist
Lecture en ligne
 

Anime
Informations
IY Kanketsu Hen
Liste des épisodes
Seiyuu - doubleurs jp
Doubleurs français
OSTs
 

Dossiers
Shikon No Tama
Tenues de Kagome
IY vs Ranma 1/2
IY vs RIN-NE
Crossover / Caméo
 

Films + OAV
Kuroi Tessaïga (OAV)
Film 1
Film 2
Film 3
Film 4
 

Multimedia
MP3 + Lyrics
Midi
Skins Winamp
Galerie d'images
Calendrier
 

Graphiques
Avatars
Wallpaper
PNGs - Renders
Coloriages
Marque-pages
E-cartes
 

Jeux Onlines
Quiz
Qui êtes-vous?
Morpion
Taquin
Jeu des paires
Pendu
Mots mêlé
 

A venir


Manga Kana
Tome 56 : 19-09-14
Tome 56 : 18-02-09

 

Bonus
Fan Arts
Fan Fics
Japon
 

Ressources
Termes d'utilisation
Tutoriaux
Templates
Fonts
 

Sondage

Où inscrire InuYasha pour les prochains Jeux Olympiques ?

Escrime : VS Sesshomaru
400m haies : VS Miroku
Lancer du marteau : VS Sango
VTT : VS Kagome
Judo : VS Koga
Boxe : VS Koga
 
 

Affilies
DragonBall Zone
Club Shojo
HxH Dreams
JBA France
Kawai Shojo
Magical Doremi.net
OP Nouveau Monde

Stats || Apply

 

Autre


 

Stats
◊ 54.224.200.84
◊ 1 connecté
 

Copyright
IYTS - Shizu
◊ IY - R. Takahashi
 

Kirara



Cd Drama :: Dai-559-wa - Asatte
Chapitre 559 : Après-demain

Titre français : Chapitre 559 : Après-demain
Date de sortie : ..-05-2013
Nombre de pistes : 5
Description : Il s'agissait d'un cadeau bonus, correspondant à la suite de la série (quelques jours après le retour de Kagome), pour tous ceux qui avaient réservé les 30 Wideban d'InuYasha.
Il est accompagné du storyboard du dernier chapitre.

-1. Prologue : De Demain au jour d'après
[Puroroogu - Ashita kara Asatte]
-2. Sous-titre "après-demain"
[Sabutaitoru “Asatte”]
-3. Mes bien-aimés, pourquoi partez vous en voyage ?
[Itoshiki Hito yo, Naze Anata wa Tabidatsu no ka ?]
-4. Père, des questions sur les "mots d'amour"
[Chichi yo, “Aisuru Kotoba” wo Tou !]
-5. Epilogue - Quand après-demain devient le prochain après-demain
[Epiroogu ~ Asatte ga Shiasatte ni Naru Toki]

1. Puroroogu : Ashita kara Asatte
1. Prologue : De Demain au jour d'après

Kagome : Inuyasha, je suis désolée… Tu m'attendais pendant tout ce temps ?
Inuyasha : Kagome… Idiote, qu'est ce que tu crois ?
Shippou : Kagome !
Sango : Kagome-chan !
Miroku : Ca faisait longtemps, Kagome-sama.
Kagome : Miroku-sama ! Sango-chan ! Shippou-chan ! Je suis de retour !
[Narration]Pendant les trois ans où je suis partie, de nombreuses choses ont changé. Pour devenir un bon youkai, Shippou a fréquemment quitté le village pour s'entrainer. Miroku-sama et Sango-chan ont fondé une grande et joyeuse famille. Et, sous l'aile de Kaede-baa-chan, j'ai appris à faire des médicaments et à aider avec les purifications. Rin-chan vit aussi sous le toit de Kaede-baa-chan.[/fin narration]
Kagome : Je pensais qu'elle continuerait de suivre Sesshoumaru.
Inuyasha : Kaede-babaa disait qu'il faut qu'elle s'entraine à vivre dans un village d'humains, afin qu'elle puisse faire son propre choix après.
Jaken : Ah, Sesshoumaru-sama, Kagome est revenue !
Sesshoumaru : Hmph.
Kagome : Onii-saan!
Sesshoumaru : Hngh…
Kagome : Huh, il m'a lancé un vraiment mauvais regard ! Et toi aussi InuYasha.
Inuyasha : Ca sonnait faux.
Jaken : Comment tu oses être si familiaire avec lui ! Je devrais te donner une leçon !
Sesshoumaru : Silence, ou je te tue.
Kagome : A partir de maintenant, les choses vont aussi changer progressivement. Je vais vivre ici, avec InuYasha. Nos jours ensemble vont continuer à s'accroître. InuYasha et moi... sommes liés au lendemain.

Aller en haut

2. Sabutaitoru "Asatte"
2. Sous-titre "après-demain"

Rin : Kagome-sama.
Kagome : Oui, Rin-chan?
Rin : Kagome-sama et Inuyasha-sama, vous vous êtes mariés, hein ?
Kagome : Hein ? Heu... On peut dire ça comme ça.
Rin : Comment il te l'a demandé ?
Kagome : Qu'est ce que tu veux dire ?
Rin : Comment InuYasha t'a-il dit qu'il voulait que vous deveniez mari et femme ?
Kagome : Attends, tu veux dire la demande en mariage ? Hm... Laisses-moi réfléchir... Ah ! Il ne m'a jamais rien demandé... Il ne m'a jamais demandé en mariage !
Rin : Qu'est-ce qui ne va pas, Kagome-sama? Ah, Kagome-sama !

Kagome : Inuyasha !
Inuyasha : Hm ? Qu'est-ce qu'il y a, Kagome ?
Kagome : Inuyasha, tu... tu ne m'as jamais demandé en mariage !
("puropoozu"=demander en mariage en japonais)
Inuyasha : Hein ? Je n'ai jamais vaincu de "Kuro Bouzu" (Bonze noir) ? Maintenant que tu le dis, c'est vrai. Alors, quel type de youkai est ce "Kuro Bouzu"?
Kagome : C'est pas un youkai, c'est une "demande en mariage" (puropoozu). C'est quelque chose que tu doit dire avant de te marier !
Inuyasha : Oh, alors c'est quelque chose à tuer avant de se marier. Ok ! Je vais le finir !
Kagome : "Le finir..." ? Enfin... peu importe. Aller, dis le !
Inuyasha : Où ?! Où il est ?
Kagome : Arrête de tourner autour du pot ! Je suis ici, tu sais !
Inuyasha : Ah ?! Kagome, tu es possédée par ce “Kuro Bouzu” ?
Kagome : Non ! Je n'ai pas dit “Kuro Bouzu”, j'ai dit “pu-ro-po-o-zu” (demande en mariage) !
Inuyasha : “Ku-ro Bou-zu”, hein?
Kagome : Ecoutes-moi, je vais le répéter doucement.
Inuyasha : Ok.
Kagome : Pu
Inuyasha : Ku
Kagome : ro
Inuyasha : ro
Kagome : po
Inuyasha : Bo
Kagome : zu
Inuyasha : zu !
Kagome : Non.
Inuyasha : J'ai compris !
Kagome : Qu'est-ce qui ne va pas avec toi ?! T'as les oreilles bouchées ?
Inuyasha : Oh, je viens tout juste de retirer un gros morceau de cerumen ! Mais il était tellement gros que ça aurait été du gachi de le jeter, alors je l'ai remis dans mon oreille !
Kagome : Ne le remets pas dans ton oreille ! OSUWARI !
Inuyasha : Gyah!
Shippô : Inuyasha est un crétin. Alors ce qu'on dit avant de devenir mari et femme, c'est ce qu'on appelle le "Furo Bouzu" (le bain du bonze). Je vois... Je suis maintenant un homme sage.

Sesshoumaru : Jaken.
Jaken : Oui, Sesshoumaru-sama?
Sesshoumaru : Quel âge as-tu maintenant ?
Jaken : Oh, je dirais environ 700-800 ans.
Sesshoumaru : Après toutes ces années passé seul, tu n'as jamais eu de doutes ?
Jaken : Quelle question, Sesshoumaru-sama ! Depuis des centaines d'années et ce jusqu'à maintenant, je vous suis de tout mon coeur, Sesshoumaru-sama. Comment pourrais-je avoir des doutes maintenant ? Moi, Jaken, je ne me considère absolument pas seul ! J'ai toujours été avec Sesshoumaru-sama, alors me demander une telle chose... Oh… Oh ! Se pourrait-il que...! Ben-ben-ben-ben-ben..., "Couper les liens et se séparer" sont des mots pour un petit youkai. "Bennn…" Mais pour moi, ces mots peuvent tout aussi bien signifier "mourir". Mais Jaken entendrait "chéri", ben-ben, yo-yo-yo-yo-yo-yo-yo-yo...
Jaken récite le dialogue issu d'un vieux drama "Onnakeizu".
Sesshoumaru : Meurs. "Chéri".
Jaken : Vous êtes horrible ! Tellement méchant !
Sesshoumaru : Moi, Sesshoumaru… j'ai des doutes.
Jaken : Ah ? Et que voulez-vous dire par là...?
Sesshoumaru : Le temps... est venu.
Jaken : Hein ? Pour quoi ?
Sesshoumaru : Le temps est venu... pour moi d'avoir une discussion avec Rin.
Jaken : Oooh-ho-ho-ho, c'est ça que vous vouliez dire ? Vous allez enfin lui demander de vivre avec vous en tant qu'épouse au lieu de vivre dans ce village d'humain...
Sesshoumaru : Cependant, je ne trouve pas les bons mots.
Jaken : Je sais, ok ? Quelqu'un comme vous ne saurait pas dire de telles choses.
Sesshoumaru : Que dois-je dire ?
Jaken : Ne me demandez pas. J'ai été célibataire pendant 800ans. Il serait préférable de demander à votre mère...
Sesshoumaru : Hmph…
Jaken : GEEEEEEEEHHHH! C'est dangereux d'utiliser le Bakusaiga comme ça !
Sesshoumaru : On y va, Jaken.
Jaken : Hein ? Aller où ?
Sesshoumaru : En enfer.
Jaken : En enfer ? Mais, comment ?
Sesshoumaru : Ne t'inquiète pas. J'ai la pierre de Meidou.
Jaken : Oooh, c'est la pierre de Meidou que votre mère avait. Alors, qu'est-ce qu'on va faire en enfer ?
Sesshoumaru : Le tombeau de mon père.
Jaken : Oh, je vois, lui rendre visite... Si on vient de l'enfer, je suis sûr que ça sera simple d'atteindre la limite entre ce monde et celui où se trouve le tombeau de votre père.
Sesshoumaru : Je vais demander à Père, alors peut-être...
Jaken : Huh ? Lui demander quoi ?
Sesshoumaru : Allons-y !
Jaken : Ah, oui !

Aller en haut

3. Itoshiki Hito yo, Naze Anata wa Tabidatsu no ka?
3. Mes bien-aimés, pourquoi partez vous en voyage ?

Miroku : Aller, mon petit héritier, hop, on monte~ Whoowhoo! *soupir*
Sango : Qu'est-ce qui ne va pas ? Pourquoi tu soupires ?
Miroku : Je ne sais pas pourquoi, mais même si le Kazaana a disparu de ma main depuis trois ans, je sens comme un Kazaana dans mon coeur.
Sango : Un Kazaana... dans ton coeur ?
Miroku : Quand ai-je commencé à mener une si joyeusement vie...
Sango : Eh ? Qu'est ce que tu veux dire ?
Miroku : Je veux dire que j'ai toujours mes devoirs en tant que moine !
Shippou : Hey, le moine crâneur !
Miroku : Qu'est-ce que tu veux, Shippou ?
Shippou : Tu flirtais encore dans les alentours, hein ?
Miroku : De quoi tu parles, Shippou ?!
Shippou : Je sais tout ! L'autre jour, après avoir éliminé le youkai avec Inuyasha, tu as été flirter avec un groupe de femmes...
//souvenir//
Miroku : Hahahaha!
Femmes : Ici, ici, ici !
Miroku : Oh, bien, bien ! Hahahaha!
//fin du souvenir//
Miroku : C'était juste un divertissement !
Shippou : Ne cherches pas d'excuses ! [pensée]Je voulais boire et me joindre à la fête moi aussi ![/fin pensée]
Miroku : Si tu étais là, pourquoi ne t'étais-tu pas joins à nous ?
Shippou : Je suis en plein entrainement en ce moment ! Je veux devenir un bon youkai renard.
Miroku : C'est aussi mon but !
Shippou : Alors tu dois résister un peu plus !
Miroku : Tu as raison. [pensée]A partir de maintenant, je vais être plus strict avec moi-même...[/fin pensée]
Shippou : C'est vrai ce qu'on dit, que les hommes sont toujours difficiles à cerner.
Miroku : Celui qui est difficile à cerner, c'est toi ! Allez, mes petites princesses, égorgeons le youkai renard !
Jumelles : Egorger Shippou!
Shippou : Quoi ?! Quoi !
Jumelles : Egorger Shippou!
Shippou : Qu'est ce que ces jumelles essaient de me faire ?! Ah, ne touchez pas mes yeux ! Ah, laissez mes yeux tranquilles !
Miroku : Sur ce ! Je sors pour un moment.
Sango : Ah, attends ! *cri du bébé* Oh... Tu es un bon petit garçon... Juste un moment, cheri... Je veux dire Houshi-sama !
Shippou : Hey, Sango, qu'est-ce qui se passe ? Est-ce que tu peux porter le Hiraikotsu sur ton dos avec le bébé ? Hey, attends ! Et les jumelles ?! Ah... Ils sont déjà partis...
Jumelles : Egorger Shippou!
Shippou : Ahh, vous allez l'enlever ! Vous allez l'enlevez ! Ma queue !
Inuyasha : Qu'est ce que tu fais, Shippou?!
Jumelles : Chien ! Chien !
Inuyasha : Oui, oui, allez jouer là-bas.
Shippou : Je suis sauvé...
Inuyasha : Quoi, alors Miroku et Sango ne sont pas ici ?
Shippou : De quoi as-tu besoin ?
Inuyasha : Je me demandais s'ils connaissaient youkai, "Kuro Bouzu". Je dois le combattre.
Shippou : “Kuro Bouzu”? [pensée]Kuku... Ce débile, il pense toujours que “Furo Bouzu” est un “Kuro Bouzu”.[/fin pensée]
Inuyasha : Est-ce que tu sais quelque chose ?
Shippou : Oui ! Mais, Inuyasha, ce n'est pas un youkai.
Inuyasha : Vraiment ? Maintenant que tu le dis, Kagome disais aussi que ce n'était pas un youkai.
Shippou : Oui, oui. [pensée]Hmm, je pense que je dois faire quelque chose. Entre Miroku et Inuyasha, je me sens désolé pour Kagome et Sango. [/fin pensée]
Inuyasha : Donc, tu es supposé l'écorcher avant le “kekkon” (mariage).
Shippou : “Kekkon” (tache de sang) ? Comme ce que sent un poisson après qu'on l'ait tué !
Inuyasha : Oh ! Je sens que je vais finalement tuer un puissant youkai !
Shippou : C'est sûrement un fort adversaire. Surtout si cet adversaire est... Miroku !
Inuyasha : Eh...?! Miroku?!
Shippou : Tu penses à un autre noir et louche moine ?
Inuyasha : Je vois. Même si c'est un moine, il a toujours eu des cheveux noirs.
Shippou : Et ne porte-il pas aussi des vêtements noirs ?
Inuyasha : Il n'y a pas d'erreur. Mais pourquoi Kagome dit qu'il doit être battu ?
Shippou : Bah, je sais pas... Je ne suis qu'un enfant, alors je suis pas très familier avec ces histoires d'adultes.
Inuyasha : Un truc entre les adultes, huh ? Je ne comprends pas, mais ça doit être fait ! On y va, Shippou ! Allons combattre Miroku !
Shippou : [pensée]Haha, faire combattre InuYasha et Miroku me fais mal au coeur... Ah... Non, au coeur des filles, aussi.[/fin pensée]

Kagome : Qu'est ce qui va pas avec Inuyasha?
Rin : Je suis désolée, Kagome-sama. C'est la faute de Rin pour avoir posé une question si stupide...
Kagome : Ne t'inquiète pas. Inuyasha est le seul fautif ici.
Sango : Kagome-chan.
Kagome : Ah, Sango-chan ?
Sango : Est-ce que tu as vu mon mari... ah, non, as-tu vu Houshi-sama ?
Kagome : Non, je ne l'ai pas vu.
Sango : C'est étrange. J'aurais juré l'avoir vu passer par ce chemin.
Rin : Qu'est-ce qui se passe ?
Sango : J'en ai aucune idée, mais il a juste subitement dit qu'il sortait. Ses actions sont un peu bizarres.
Kagome : Oh… après trois ans de marriage, des choses comme ça arrivent encore...
Sango : Et il a dit quelque chose à propos du Kazaana dans son coeur. Comment vous comprennez ça ?
Rin : Un Kazaana dans son coeur ?
Kagome : Ah... Sango-chan, quand Miroku-sama t'as demandé en mariage, avant de devenir mari et femme, qu'est ce qu'il t'a dit ? Toujours le classique, "veux-tu porter mes enfants" ?
Sango : Huh? Pourquoi tu me demandes ça ?
Kagome : Inuyasha ne m'a encore rien dit !
Sango : Mhh... il a dit quelque chose comme, “Une fois que tout sera fini, marions-nous."
Kagome : Ah, c'est bien !
Rin : Ca doit être bien !
Sango : Mais... Trois ans sont passés, et il dit que son coeur se sent comme avec un Kazaana.
Kagome : Ce n'est pas ça ! Tu dois probablement dû mal comprendre ! Miroku-sama ne dirait pas quelque chose comme ça !
Sango : Tu es sûre ?
Kagome : Je suis positive.
Sango : Je lui ai toujours fait confiance. Sans mentionner qu'il est celui qui m'a redonné l'espoir de vivre.
Kagome : Alors allons le chercher, Sango-chan ! Tu verras peut-être que c'était juste un malentendu. Rin-chan, tu viens aussi, ok ?
Rin : Ok !

Miroku : Les formes ne sont rien, le rien est une forme. Est-ce juste un rêve, une illusion?
Shippou : Il est là, Inuyasha !
Inuyasha : Miroku !
Miroku : Quoi, Inuyasha ? Je suis au milieu de quelque chose.
Inuyasha : Assez avec ces déchets ! Combats moi !
Miroku : Combattre? Ohhh, quels mots violents ! Alors je vais gentillement accepter, Inuyasha !
Shippou : Regarde cette attitude ! Il n'y a pas de doute, c'est le “Kuro Bouzou". Non... Il est déjà devenu le moine noir !
Inuyasha : Très bien, je vais le finir !
Miroku : Hu-hu-hu. Je te donne trois “hu”s. Inuyasha, prends ça ! Abats-le, bombe puante !
Inuyasha : Ah ! *tousse, tousse* Waah ! Ca pue comme l'enfer !
Miroku : Heh heh heh… C'est spécialement conçu pour les youkai avec un sens de l'odorat développé. Il contient du kusaya, de l'ail, de la tortue à la carapace molle, scarabée, coccinelles, pentatomes... et un tas d'autres choses puantes. Avec mes aptitudes spéciales, je peux créer la plus puissante des bombe puante !
Inuyasha : Raaagh ! Je compte sur toi, Tessaiga. KAZE NO KIZU !
Miroku : Je savais que tu allais l'utiliser ! Talisman !
Inuyasha : Qu... Quoi ?!
Shippou : Il a collé des talismans sacrés sur le Tessaiga !
Miroku : Même si je n'ai plus le Kazaana, je n'ai pas perdu mes pouvoirs spirituels !
Inuyasha : Le pouvoir maléfique du Tessaiga a été scellé !
Shippou : Ugh… Tessaiga redevient un sabre rouillé !
Inuyasha : Comment oses-tu être si sournois ?!
Miroku : Ha-ha-ha. Je te donne trois “ha”s. Ce plaisir, ce sentiment de satisfaction, le sentiment d'accomplissement ! C'est cette tension que je ressens !
Inuyasha : Alors, SANKON TESSOU!
Miroku : *esquive*
Inuyasha : HIJIN KESSOU!
Miroku : *esquive**esquive*
Inuyasha : SANKON TESSOU! HIJIN KESSOU!
Miroku : *esquive**esquive**esquive*
Inuyasha : Salop, tu ne fais que de bouger !
Miroku : Quand vas tu comprendre que tout cela est inutile ? Après toutes ces années d'amitié, je connais tous tes mouvements !
Inuyasha : Ngh…. Geeeh! Le foureau du Tessaiga !
Miroku : Ah, ow ! Je ne peux pas croire que tu m'ais lancé le foureau !
Shippou : Il l'a fait ! Il a vaincu le “Kuro Bouzu”!
Miroku : Vous n'arrêtez pas de parler de “Kuro Bouzu” depuis tout à l'heure, qu'est ce que c'est ?
Inuyasha : C'est toi, non ? Ca ne peut qu'être toi !
Miroku : Moi ? On ne m'a jamais apellé “Kuro Bouzu”.
Inuyasha : Quoi ?
Shippou : Encore des excuses ? Miroku, n'as tu pas abandoné Sango pour aller flirter avec d'autres femmes ? Un playboy comme toi est sans doute le “Kuro Bouzou”. Non, le “moine pervers” !
Miroku : C'est un malenendu ! Je pensais juste que mes réflexes étaient devenus plus mous, alors je viens ici pour m'entrainer. Sans mentionner que, n'étais-tu pas celui qui disait que je ne m'entrainais pas assez, Shippou?
Shippou : Ah...! Il a vu à travers moi...
Inuyasha : Shippou, salop, tu me dois des explications...
Shippou : Ah... C'est juste une de mes épreuves pour les youkai renards...
Inuyasha : Alors tu m'as menti depuis le début !
Shippou : Euh, euh... Ah...! Je sais, je vais me transformer ! Ahh, quel beau temps...
Inuyasha : Beau, mon cul...!
Shippou : Quel beau temps...!
Kagome : Inuyasha !
Sango : Houshi-sama !
Inuyasha : C'est mauvais, c'est Kagome ! Je n'ai pas encore trouvé le “Kuro Bouzu” !
Miroku : Sango est là aussi... Mh... J'ai finalement retrouvé la pléniture, l'anxiété, la victoire qui me manquait, et maintenant je dois retourner à ma paisible et heureuse famille. Je n'en ai pas encore eu assez !
Inuyasha : Qu'est-ce qu'on fait, Miroku?
Miroku : Il n'y a qu'une seule solution. On se cache !
Inuyasha : Où se cacher ?
Miroku : Inuyasha, utilise le Meidou Zangetsuha. On va en enfer !
Inuyasha : Je n'avais pas pensé à ça ! Comment je fais pour retirer le sceau ?
Miroku : Oh, oui, je vais l'enlever.
Inuyasha : Ok, essayons... MEIDOU ZANGETSUHA!
Miroku : Maintenant, on s'enfuit !
Inuyasha : Oui !
Shippou : Vite, tout le monde, ils s'échappent en enfer !
Kagome : Pourquoi ils vont en enfer ?! C'est quelque chose comme “Asatte no Houkou”.
Rin : Il se referme bientôt !
Sango : Alors il ne reste plus qu'à sauter !
Shippou : Sautons !
Tout le monde : Waaaaah!

Aller en haut

4. Chichi yo, “Aisuru Kotoba” wo Tou !
4. Père, des questions sur les "mots d'amour"

Sesshoumaru : Père…
Jaken : Oh, Sesshoumaru-sama…
Sesshoumaru : [pensée]Il y a quelque chose que je n'ai jamais voulu dire jusqu'à maintenant.[/fin pensée]
Jaken : Ohhhh, je viens de réaliser ! J'ai déjà vu une scène comme ça autrefois !
Sesshoumaru : [pensée]Père… Cette humaine apellée Izayoi…[/fin pensée]
Jaken : C'est “Fukai Mori”!
Sesshoumaru : [pensée]Qu'est ce que tu lui as dit, à cette femme ?[/fin pensée]
Jaken : ~Boku-tachi wa minna ikiteiru… ikiteiru kara nakushiteku~
Sesshoumaru : Veux-tu juste disparaitre et mourir ?!
Jaken : YAAAAAGH! Il m'a coupé dès qu'il s'est retourné !
Sesshoumaru : Silence, Jaken.
Jaken : Ah, mais, mais, mais, mais, mais…
Sesshoumaru : Oh… Père…
Jaken : Ah… c'est…
Sesshoumaru : Inuyasha…!
Jaken : Ah…
Sesshoumaru : Père…! Les restes de père…!
Jaken : Oh nooon ! Les restes du père de Sesshoumaru-sama sont complètement détruits !
Inuyasha : Ow, ow, ow… Hey, où sommes nous ?
Miroku : Où en effet... J'ai l'impression de me rapeller de cet endroit.
Kagome : Ah, cet endroit... C'était là qu'était caché le Tessaiga d'InuYasha...
Sango : Et là où il a obtenu le Kongousouha…
Shippou : C'est le tombeau du père d'Inuyasha.
Inuyasha : Ca y ressemble.
Sesshoumaru : BAKUSAIGA!
Inuyasha : Hey toi… Qu'est ce que tu fais ici, Sesshoumaru ?!
Rin : Sesshoumaru-sama!
Sesshoumaru : Rin, je n'aurais pas dû te laisser dans ce village humain.
Jaken : Hey, les gens, qu'est ce que vous pensez faire ?!
Inuyasha : Faire quoi ?
Jaken : Vous avez complètement écrasé les restes du père de Sesshomaru en tout petits morceaux !
Inuyasha : Quoi ?! Les restes de pères ?!
Miroku : C'est étrange, quand même. On aurait du aller en enfer, alors pourquoi on est tombé ici ?
Jaken : Ca doit être parce que le désir de la pierre de Meidou que Sesshoumaru-sama possède vous a amené ici.
Inuyasha : Alors ça signifie que ce n'est pas juste notre faute ?
Sesshoumaru : Silence, Inuyasha. Je vais te donner une mort certaine.
Inuyasha : Keh. Je ne suis pas encore destiné à mourir.
Jaken : Si tu étais destiné à faire ça, tu es encore pire que Naraku!
Inuyasha : J'ai compris, alors je ne peux pas juste m'excuser ? Déééésoléé.
Sesshoumaru : Maintenant répare le, Inuyasha.
Kagome : Ce n'est pas vraiment une excuse, Inuyasha.
Inuyasha : Eh? Eh, eh?!
Sesshoumaru : Tu es sur la route, Kagome.
Kagome : Non, tu vas me laisser lui parler, Onii-san.
Sesshoumaru : Qu…?!
Kagome : Même si on ne peut rien faire de ton comportement violent habituel, quand tu t'excuses, tu dois faire preuve de courtoisie, tu ne penses pas ?
Sango : C'est vrai. Si tu t'excuse, sois sincère.
Kagome : Les mots, tu sais, ils ont des pouvoirs, car ils abritent un peu de notre âme. Et je ne ressens pas une once de ce pouvoir chez toi !
Sango : Et lésiner sur les mots n'est pas non plus bon. On n'a pas de moyen de deviner ce que vous pensez, on ne comprend que ce qu'on entend, sinon c'est inutile ! Un malentendu sur quelque chose d'important est la chose la plus impardonnable !
Miroku : Sango… pourquoi ai-je l'impression que tout cela m'est directement destiné ?
Sango : Tu n'échappe pas à cela.
Miroku : Ce que je veux dire... J'ai retrouvé une vieille habitude, alors tu ne peux pas me juger seulement sur—
Jaken : Si c'est une dispute de couple, gardez ça pour une autre fois.
Inuyasha : C'est vrai ! Alors pourquoi diable vous êtes vous tous ligués contre moi ?
Sesshoumaru : C'est vrai. Le seul qui doit punir InuYasha, c'est moi.
Rin : Attendez, Sesshoumaru-sama !
Sesshoumaru : Rin.
Rin : S'il faut régler tout ça, Rin a une idée.
Inuyasha : Une idée ?
Sesshoumaru : Laquelle ? Dis moi.
Rin : Tout le monde devrait participer à un concours de virelangue.
Tout le monde : Eeeeehhh ?!
Jaken : C'est un peu…
Kagome : Cette méthode me semble un superficielle...
Rin : Et celui qui perd doit recoller tous les morceaux du squelette du père d'InuYasha-sama et Sesshomaru-sama.
Miroku : Les recoller ensemble... Mais il est plutôt énorme, ce squelette.
Shippou : Miroku, je pense que nous devrions suivre l'idée de Rin. Arranger la situation entre InuYasha et Sesshomaru par un autre moyen pourait mal tourner.
Miroku : Tu marques un point. On accepte.
Kagome : Sango-chan et moi, on accepte aussi.
Jaken : C'est fou. Vous avez vraiment l'intention de jouer à ça ?!
Sesshoumaru : Jaken. Tu as une objection ?
Jaken : Bien sûr que non. J'accepte de tout mon coeur !
Inuyasha : Hah. Si c'est comme ça, alors faisons-le.
Rin : Ok, alors Rin va commencer: Ao Jaken-sama aka Jaken-sama ki Jaken-sama. Oya saimyoushou ko saimyoushou mago saimyoushou. Tonari no aun wa yoku kaki kuu aun da! *ouf* Je l'ai fait !
[Jaken-sama bleu, Jaken-sama rouge, Jaken-sama jaune, Parents Saimyoushou, Enfants Saimyoushou, Grand-enfants Saimyoushou, le Ah-Un derrière la porte est un Ah-Un qui mange fréquement des huîtres.]
Jaken : Juste une minute, Rin. Etait-ce vraiment un virelangue ça ?
Rin : Oui !
Jaken : Quelle imbécile ! C'est difficilement un virelangue. C'est juste une enfant. Si tu veux devenir un daiyoukai de haut niveau comme moi, tu dois être capable de dire un grand nombre de virelangues.
Rin : Eeeh ? Comme quoi ?
Jaken : Comme… Uirouuri!
Kagome : Uirouuri ?! J'ai entendu ça de Yuka-chan, qui veut être présentatrice. C'est un super long virelangue, prenant plus de cinq minutes à dire, alors c'est super dur !
Jaken : Je peux le dire en... cinq secondes.
Kagome : Pas possible !
Jaken : Vraiment ? Sessha oyakata to mousu wa otachiai no uchi ni uirou wa irassharimasenu ka. Fait !
Tout le monde : Tellement rapide !
Rin : Impressionnant ! Je savais que tu pouvais le faire, Jaken-sama!
Kagome : Mais c'est de la triche ! En plus ça n'a rien d'un virelangue !
Miroku : Bon, bon, ne soyons pas mauvais joueurs. Maintenant c'est mon tour. Namamugi namagome namadamago, kimusume kijoui kibidango, bouzu ga byoubu ni jouzuna bouzu no ei wo kaita. Haha, c'est comme ça qu'on fait.
Tout le monde : Ooooh.
Shippou : Maintenant c'est mon tour ! Kono takegaki ni take tatekaketa no wa take tatekaketakatta kara take tatekaketa. Tsukizuki ni tsukimiru tsuki wa ookeredo tsukimiru tsuki wa kono tsuki no tsuki.
Tout le monde : Ooooh !
Sango : Très bien, continuons comme ça. Kaeru pyoko-pyoko mi pyoko-pyoko awasete pyoko-pyoko mu pyoko-pyoko. Dojou nyoro-nyoro mi nyoro-nyoro awasete nyoro-nyoro mu nyoro-nyoro.
Tout le monde : Ooooh !
Kagome : Maintenant c'est moi ! Supein no ame wa omo ni hiro ni furu ! [La pluie en Espagne tombe surtout à l'air libre.]
Tout le monde : … Eh?
Kagome : Haatofoodo to henrii foodo to hanpushaa de wa metta ni harikeen wa okinai ! [A Hertford, Henry Ford, et l'ouragan Hampshire ne se produisent presque jamais]
Shippou : Kagome… qu'est ce que c'était ça ?
Kagome : Ce sont des virelangues anglais !
Inuyasha : Alors il existait des langues aussi bizarres ?!
Kagome : Mais si tu le dis en anglais, c'est plus difficile.
Inuyasha : C'est pathétique, ok, bouge de là, c'est mon tour. Inu mo arukeba bou ni ron yori shouko hana yori dango nikumarekko yo ni habakaru he wo hitte shiri subomeru toshiyori no hiyamizu!
Kagome : Une minute ! Ce sont juste des mots de carte-images pour l'alphabet !
Inuyasha : Mais qu'est-ce que t'en penses ? J'ai été vraiment vite non ?
Shippou : Non, ce n'est pas ce qui fait un virelangue.
Miroku : Ca doit être difficile à dire, utiliser des mots qui te font te mordre la langue quand tu les prononces vite.
Inuyasha : Qui a décidé de ça ?!
Sango : “Qui”? Ca a toujours été comme ça.
Inuyasha : Heh, Je n'ai jamais entendu cette règle. Laissez moi vérifier mon oreille et... ooh, un autre énorme cérumen !
Kagome : Osuwari !
Inuyasha : Gyaah!
Sesshoumaru : Hmph. Comme d'habiude, tu es aussi pathétique. Es-tu seulement capable de réciter un virelangue parfaitement ?
Inuyasha : Quoi ?
Jaken : Ooh, Sesshoumaru-sama est tout feu tout flamme ! Va-t-il donner tout ce qu'il a ?
Sango : Sesshoumaru ne parle habituellement pratiquement jamais, peut il vraiment faire des virelangues ?
Miroku : Tu ne peux jamais dire si quelqu'un est qualifié dans ce genre de domaine...
Shippou : S'il l'est, il faut qu'on entende ça !
Kagome : [pensée]Quel type de virelangue va réciter Onii-san ?[/fin pensée]
Sesshoumaru : Rin. Ecoute attentivement.
Rin : Oui !
Sesshoumaru : Allons y. Peroperopero.
Tout le monde : … Eh?!
Rin : Oh... Sesshoumaru-sama... Rin se sent si timide !
Tout le monde : Eeeeeh ?!
Sesshoumaru : Allons y, Jaken.
Jaken : Heh ?
Sesshoumaru : Notre devoir est fini ici.
Rin : Alors je vais annoncer les résultats ! Le vainqueur est... Sesshoumaru-sama !
Shippou : Hé bien... tout cela prend du sens.
Sango : Il était tellement rapide qu'on ne pouvait même pas l'entendre.
Miroku : Je pense que l'on doit admettre notre défaite.
Rin : Et les perdants qui doivent réparer le squellette sont...brrrrrllll, naturellement, Inuyasha-sama and Kagome-sama !
Inuyasha/Kagome : Pourquoi nous ?!

Aller en haut

5. Epiroogu - Asatte ga Shiasatte ni Naru Toki
5. Epilogue - Quand après-demain devient le prochain après-demain

Kagome : [Narration] Finalement, InuYasha et moi avons été chargés de réparer les restes de son père.[/Fin narration]
Inuyasha : Agh, merde, même si on le répare jusqu'à la fin de nos jours, on ne le finira jamais !
Kagome : Tout va bien, Inuyasha. On a pu collecter tous les fragments du Shikon no Tama. Comparé à ça, c'est facile.
Inuyasha : Qu'est ce qui t'arrive, Kagome? Tu as l'air de t'amuser. Héhé, est-ce qu'il s'est passé quelque chose de bien ?
Kagome : Hm. En fait, j'ai enregistré le virelangue de Onii-san avec un dictaphone.
Inuyasha : D.. dicta… dicta… Qu'est ce que c'est que ça ?
Kagome : Hm, je t'expliquerais plus tard, ok ? Mais je peux rejouer ses mots en vitesse super-lente.
Inuyasha : Oh, oh, laisse moi écouter aussi.
Kagome : Ok, c'est parti !
Sesshoumaru : Rin, t'es-tu bien adaptée aux habitudes de vie au village ?
Personne ne t'intimide ou rien ?
Est-ce que tu as porté le kimono sur toile que je t'ai offert l'autre jour ?
Si tu te sens troublée, ou anxieuse, ou triste, ou à n'importe quel moment, n'hésite pas à m'apeller.
Je viendrais immédiatement.
Même si nous sommes éloignés, si tu apelles mon nom, je volerais à toi.
Si tu ne peux pas parler, tu peux siffler. Siffle à travers tes doigts, si tu veux.
La distance est sans objet. Nos coeurs sont liés.
Avec la puissance de la confiance, il n'y a rien à craindre.
Simplement, avoir ce sentiment doit être assez pour remplir ton coeur.
C'est pourquoi, c'est très bien si les choses restent comme elles le sont.
Nous avons encore beaucoup de temps.
Tu peux examiner ton coeur à ton propre rythme.
Jusque là, prends soin de toi.
Kagome : [pensée]Le pouvoir de la confiance, huh? Peu importe les mots, c'est ce qui est le plus important, non ?[/fin pensée]
Kagome : Alors, ce n'était pas bien Inuyasha ?
Inuyasha : … Keh ! Ce n'était même pas un virelangue.
Kagome : Tu as raison. C'était plus comme un puropoozu.
Inuyasha : Kuro Bouzu?! Alors c'est le Kuro Bouzu?! SANKON TESSOU!
Kagome : UWAAH! Qu'est-ce t'as fait ?! Tu l'as cassé, idiot !
Inuyasha : Eeegh! J'ai juste… éliminé le Kuro Bouzu!
Kagome : Oui, oui, le “Kuro Bouzu”, le “Kuro Bouzu”. C'est ce qui a tout provoqué, non ?!
Inuyasha : Ow, ow, ow, ne tire pas mes oreilles, Kagome!
Kagome : Maintenant pose ta tête sur mes genoux !
Inuyasha : Enleves-les...
Kagome : Ok, guchaguchagucha!
Inuyasha : Ahhaaa!
Kagome : Et ensuite l'autre côté, guchaguchagucha!
Inuyasha : Ca chatouille... Tu me chatouilles !
Kagome : Et maintenant que j'ai sorti tout le cérumen que tu as accumulé... écoute moi attentivement, InuYasha.
Inuyasha : P… Pourquoi ?
Kagome : O… su… wa… ri.
Inuyasha : GYAAAH!

Aller en haut

Crédit : InuYasha CD Drama (version us)