InuYasha Timeslip

InuYasha TimeSlip Facebook

Lecture en ligne - Scans

Streaming

Site
Accueil
Equipe
FAQ
Archives
Crédit
Livre d'or
Me lier
Liens
 
 
Inu Yasha
Histoire
Rumiko Takahashi
Personnages
Armes
Objets
Jeux vidéo
Comédie Musicale
Goodies
Insolites IRL
 

Manga
Weekly Shonen Sunday
Chapitres - Résumé
Couvertures d'IY
OS - La suite d'IY
Booklist
Lecture en ligne
 

Anime
Informations
IY Kanketsu Hen
Liste des épisodes
Seiyuu - doubleurs jp
Doubleurs français
OSTs
 

Dossiers
Shikon No Tama
Tenues de Kagome
IY vs Ranma 1/2
IY vs RIN-NE
Crossover / Caméo
 

Films + OAV
Kuroi Tessaïga (OAV)
Film 1
Film 2
Film 3
Film 4
 

Multimedia
MP3 + Lyrics
Midi
Skins Winamp
Galerie d'images
Calendrier
 

Graphiques
Avatars
Wallpaper
PNGs - Renders
Coloriages
Marque-pages
E-cartes
 

Jeux Onlines
Quiz
Qui êtes-vous?
Morpion
Taquin
Jeu des paires
Pendu
Mots mêlé
 

A venir


Manga Kana
Tome 56 : 19-09-14
Tome 56 : 18-02-09

 

Bonus
Fan Arts
Fan Fics
Japon
 

Ressources
Termes d'utilisation
Tutoriaux
Templates
Fonts
 

Sondage

Où inscrire InuYasha pour les prochains Jeux Olympiques ?

Escrime : VS Sesshomaru
400m haies : VS Miroku
Lancer du marteau : VS Sango
VTT : VS Kagome
Judo : VS Koga
Boxe : VS Koga
 
 

Affilies
DragonBall Zone
Club Shojo
HxH Dreams
JBA France
Kawai Shojo
Magical Doremi.net
OP Nouveau Monde

Stats || Apply

 

Autre


 

Stats
◊ 54.156.42.165
◊ 1 connecté
 

Copyright
IYTS - Shizu
◊ IY - R. Takahashi
 

Kirara



La vie à l'école

L’année scolaire japonaise s’étend d’avril à mars. Les vacances d’été durent plusieurs semaines. Les étudiants disposent de 2 semaines de repos pour le Nouvel An et de 2 autres d’interruption avant le début d’une nouvelle année scolaire.
Les élèves vont à l’école 6 jours par semaine sauf le 2ème et 4ème samedi du mois.

Les cours ont lieu de 8h30 à 15h ou 15h30 en semaine et jusqu’à près de midi le samedi.

Activités extra scolaires

Il peut s’agir d’activité sportive, artistique... Les lycées proposent un grand choix de clubs au sein de l’établissement. En moyenne un lycée compte une vingtaine de clubs gérés par des élèves sous l’égide d’un professeur. Les lycéens investissent beaucoup de temps et de sérieux dans leur club afin de le promouvoir.
La plupart des activités sont sportives. Des compétitions inter-lycées sont organisées et les résultats des clubs sont souvent un bon moyen de publicité pour le lycée.
Mais il existe aussi des clubs à vocation artistique ou écologique.
Il est possible de créer un club sur n’importe quel thème du moment qu’il est décent et respectable et qu’il bénéficie de l’appui d’un professeur.

La classe

Les classes japonaises peuvent compter jusqu’à 40 élèves dans une école élémentaire. Dans chaque classe, il y a des groupes d’élèves qui sont chargés de nettoyer les salles de classes, les couloirs...

Dans les lycées, il y a aussi des délégués de classe qui ont un rôle plus important que chez nous. Ils gèrent les activités des clubs, le déroulement des activités, la préparation et la gestion financière des festivals. Ce sont aussi eux qui organisent les voyages et sorties scolaires de leur classe.
A la tête du conseil des délégués, on trouve le président des élèves qui endosse les responsabilités importantes et est le porte-parole des élèves auprès des professeurs et de la direction de l’établissement. A ce titre, il est présent aux conseils de discipline et aux conseils d’administration. Dans sa tâche, il est aidé par des secrétaires et des trésoriers qui sont des délégués de classe. Le président doit donc être sérieux, responsable, diplomate, avoir la tête sur les épaules et aussi un peu autoritaire.

L'éducation

L’anglais est la langue étudiée par la majorité des élèves. L’apprentissage débute en 1ère année de collège et s’achève à la fin du lycée.
Mais il y a une discipline qui occupe une place importante dans les études : la langue japonaise. Car écrire en japonais est un long apprentissage et demande un grand entraînement régulier.
Les disciplines obligatoires sont entre autres : la langue japonaise, les mathématiques, les sciences, l'éducation physique et les arts ménagers.

A chaque trimestre, il y a deux sessions d’examens au lycée (en milieu et fin de trimestre) et ce dans toutes les matières. 3 jours leurs sont consacrés. Ils sont notés sur 100.
En cas de mauvaises notes, il y a des examens de rattrapage 1 à 2 semaines plus tard.

Fête du lycée

Fin septembre, début octobre, les lycées organisent un festival culturel, appelé bunka-saï, et qui dure 2 ou 3 jours. C’est l’occasion pour les futurs lycéens de visiter les lycées qui les intéressent afin de faire le bon choix, c’est pourquoi les lycées organisent leur festival culturel à des dates différentes.
Ce moment de fête se prépare des mois à l’avance. Les élèves organisent des pièces de théâtre et des comédies musicales, ils confectionnent costumes et décors par eux-mêmes, choisissent un thème pour leur classe et préparent des jeux et animations qui auront lieu dans leur salle de classe réaménagée pour l’occasion. Certaines classes proposent des jeux pendant que d’autres s’occupent des boissons et de la restauration.
Beaucoup de visiteurs sont aussi les parents, venus admirer le travail de leurs enfants. Mais sont aussi présents des élèves d’autres établissements venus pour faire des connaissances. (Cf.: La classe de Tohru, Yuki et Kyô qui proposent de goûter des onigiri aux garnitures variées, dans Fruits Basket).

La persécution

On appelle cela ijimé, qui vient du verbe « ijiméru » signifiant « torturer », « persécuter ».
Ce phénomène est très répandu dans les écoles japonaises et signifie la persécution que font subir un groupe d’élèves à l’enfant qu’ils ont pris comme souffre douleur. La raison invoquée pour justifier cela est que l’élève perturbe l’harmonie de la classe ou dérange sans que les persécuteurs ne sachent dire en quoi. La différence du souffre douleur se paye par des moqueries, de l’indifférence, des humiliations et un harcèlement psychologique qui peut parfois tourner à la violence physique.
Souvent les victimes endurent cela pendant des mois allant parfois jusqu‘à même se donner la mort. Même si ces extrêmes sont rares, le phénomène est fréquent. En effet, 1/3 des élèves japonais déclarait avoir déjà subi ou fait subir de l’ijimé. Le problème est plus spécifiquement courant dans les collèges.
Malheureusement les professeurs préfèrent fermer les yeux sur cette cruauté et vont même jusqu’à blâmer les victimes de ne pas faire d’efforts pour s’intégrer. (Cf. : Kisa dans Fruits Basket.)

Le stress

Tout comme les adultes, les étudiants japonais sont soumis à un très grand stress. Les parents attendent beaucoup de leurs enfants au niveau de leur scolarité, ils veulent qu’ils réussissent dans la vie et donc mettent beaucoup de pression sur leurs dos. Alors les nombreuses heures passées à l’école plus les heures de devoir font que les étudiants ont peu voir pratiquement pas de vie sociale en dehors de leur lycée ou collège.
Tout cela est très dur psychologiquement et conduit aussi certains jeunes au suicide.

Sources

Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil;
Japanfan : http://japanfan.free.fr/;
Dvd collector Fruits Basket.